Saint-Jacques-de-Compostelle

Pèlerins sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle

Pour rejoindre Saint-Jacques-de-Compostelle, les pèlerins qui entament leur parcours en France peuvent débuter leur périple au départ de Le Puy-en-Velay ou Vézelay.
Les pèlerins de Belgique et des Pays-Bas empruntent de nombreux chemins différents qui passent par Bruxelles et Mons, Maastricht et Liège ou encore Gand et Tournai pour ceux qui remontent le cours de l'Escaut.

Le Vermandois est concerné par deux de ces chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle qui se rejoignent à Saint-Quentin. Ils sont matérialisés par des petits panneaux avec des coquilles Saint-Jacques jaunes sur fond bleu.

Le premier vient de Tournai et passe notamment par Denain, Cambrai, Vendhuile, Le Catelet et Gouy en longeant l'Escaut jusqu'à ses sources avant de partir en direction d'Estrées, Joncourt, Levergies, Lehaucourt et Saint-Quentin.

Le second vient de Bruxelles et Mons et passe par Le Cateau-Cambrésis, Bohain-en-Vermandois et Fresnoy-le-Grand avant de rejoindre la source de la Somme et de longer celle-ci jusque Saint-Quentin par Essigny-le-Petit et Lesdins.

En collaboration avec l'association Saint-Jacques en Boulangrie et les Offices de Tourisme de Tournai, de la Porte du Hainaut, du Cambrésis et du Saint-Quentinois, l'Office de Tourisme du Pays du Vermandois participe à la mise en valeur du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle reliant Tournai à Saint-Quentin. Dans notre rubrique Agenda, retrouvez les détails concernant les sept étapes proposées d'avril à octobre 2019 pour relier la ville du plus ancien beffroi de Belgique à la cité des Pastels.